Qui est Marcel Martin ?

    Marcel,

  Depuis le 26 septembre 2002, fin de tes vacances au Sénégal et date fatidique du naufrage du JOOLA, nous n’avons plus de nouvelles de ta part.
Toi, méfiant de tout, routard organisé et chevronné, n’a pas pu embarquer sur ce bateau trop chargé, trop bondé, trop fatigué ce jour là…
Tu nous manques.
Toi, l’aventurier, passionné par les voyages, les loisirs, qui sait profiter de la vie au jour le jour. Un seul souci : ne pas rester statique, bouger, vivre, s’amuser sont les verbes qui te caractérisent.
A fond en moto ou en voiture, tu débordes de vitalité. Tu es dynamique.
Une petite danse, un petit verre entre potes, une bonne soirée, c’est ça la vie !
Au travail à E.D.F, organisé, tu es le président de la SLV 32 pour partager le goût de l’évasion, du voyage, de la découverte avec des plus jeunes.
Et depuis un peu plus de 6 mois, amoureux de ta Laurence……
Donne nous de tes nouvelles tu manques à chaque membre de ta famille.

 Stéphane, ton neveu.

 

 

Pour Laurence,

Elle était jolie Laurence : elle avait les yeux bleu-gris de la mer, les cheveux pleins de soleil et un sourire d’ange. Elle cachait avec délice un caractère trempé et passionné. Elle était prête à tout, à forcer le destin toujours et encore. Mais derrière cette façade, il y avait un puits, profond, débordant de générosité, de don de soi. Les enfants cancéreux pour lesquels elle avait joué la fée dans les hôpitaux, les personnes âgées qu’elle accompagnait dans leurs derniers jours, ses amis, sa famille s’en souviennent. Longtemps, elle a cherché son prince charmant, celui avec qui elle pourrait ramasser des champignons dans la forêt qu’elle aimait, celui avec qui elle irait courir, danser dans la campagne, celui avec qui elle trouverait le bonheur d’une vie partagée. Et voilà qu’il était arrivé, sur sa moto flamboyante ou son auto filante, elle l’avait enfin trouvé son Marcel. 

Corinne, sa sœur

 

 

"Leur bonheur était tout frais. Ils l'ont emmené contre vents et marées, jusqu’à l’éternité."
Corinne, sa sœur

Marcel Martin et Laurence Blumberger
quelques mois avant leur voyage au Sénégal

retour